Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


VERT-LE-GRAND : LES PARENTS D'ELEVES REFUSENT LA VALSE DES PROFS

Publié par le bureau AGIR ensemble pour Vert-le-Grand sur 3 Décembre 2010, 09:17am

Catégories : #AGIR EN 2010

Actions Granvertoises Initiatives et Renouveau
SAVOIR POUR COMPRENDRE !
AGIR votre 1er site
 d'informations-actualités à Vert-le-Grand-Essonne
  

 CARTON ROUGE A JEAN-CLAUDE QUINTARD MAIRE DE VERT-LE-GRAND

A Vert-le-Grand

 les parents refusent la valse des profs.

Les parents d’élèves de l’école maternelle de la Croix -Boissée, à Vert-le-Grand (Essonne), n’en peuvent plus. Depuis janvier dernier, les élèves actuellement en moyenne section ont vu défiler douze enseignants. La treizième arrive aujourd’hui. « On vient d’apprendre que la remplaçante, qui devait pourtant rester jusqu’en juillet prochain, allait être remplacée par une stagiaire, s’indigne Loïc Hamelin, un parent d’élève. Forcément, avec la réforme de la formation des maitres, ils ont 300 stagiaires à caser dans l’académie.

Une inspection académique muette

A l’origine du problème, quelques congés maladie et maternité. Jusque-là, rien de plus normal. Mais voilà : plusieurs remplaçants ne sont restés que quelques jours, pour des raisons qui échappent aux parents. Le cas de cette école est loin d’être isolé. En juin dernier,  des parents d’élèves de Seine-Saint Denis avaient porté plainte contre le ministre de l’Education pour des problèmes récurrents de remplacements.

Un peu désabusés, les parents de Vert-le-Grand ont entamé des démarches auprès des élus locaux, qui ont promis d’intervenir auprès de l’inspection d’académie. Pour l’instant, celle-ci fait la sourde oreille. Mais les parents ne veulent pas laisser tomber. « Les enfants s’attachent à leur enseignant puis le voient partir, dit Loïc Hamelin. Certains ne veulent plus revenir à l’école. Pour nous faire entendre, nous irons jusqu’à bloquer l’école s’il le faut. »

Hélène Colau

HISTORIQUE DU DOSSIER http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/3075/parents-deleves-cherchent-maitresse-desesperement/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents