Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


VERT-LE-GRAND LE BLOG : STOP A LA DESTRUCTION DE TERRES AGRICOLES

Publié par le bureau AGIR ensemble pour Vert-le-Grand sur 21 Février 2011, 21:47pm

Catégories : #AGIR EN 2011

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau
SAVOIR POUR COMPRENDRE !
AGIR votre 1er site
 d'informations-actualités à Vert-le-Grand-Essonne

 

STOP A LA DESTRUCTION DE TERRES AGRICOLES

 Avec l’urbanisation, nous avons été expropriés

L’article intitulé « Avec l’urbanisation, nous avons été expropriés », paru le 21 février 2011 dans le journal le Parisien , édition Essonne matin à la page I, a retenu notre attention. Il était d’ailleurs intégré dans une page traitant des méfaits de l’urbanisation à l’encontre des terres agricoles.

Des déclarations et la presse se font aujourd’hui l’écho des futures difficultés d’alimentation d’une population mondiale qui croît rapidement. Les Chinois n’ont déjà plus assez de terres cultivables dans leur métropole pour assurer l’alimentation de leurs concitoyens. Ils sont obligés d’acheter en Afrique d’immenses surfaces de terres cultivables pour subvenir à leurs besoins. Voilà le résultat de l’accroissement effréné de l’infrastructure urbaine et industrielle au détriment de l’espace agricole. Ce n’est qu’un début ! Demain, ce sera au tour de l’Inde et à un terme pas très éloigné, nous serons probablement touchés par ces mêmes problèmes.

Soyons sérieux ! Ne succombons pas aux profits immédiats ! Ne jouons pas aux autruches pour ce qui concerne notre avenir, celui de nos enfants, de nos petits-enfants, c’est à dire de la race humaine. Reprenons le dicton : « Nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ». L’héritage a été constitué par nos parents, par nos aïeux. C’est le résultat de leurs actions. C’est le passé qui arrive à nous. Positif ou négatif, on le subit impuissants.

Nos enfants, c’est l‘avenir. Cet avenir est à construire. C’est nous qui allons le conditionner par nos décisions et notre action. Soyons sérieux !

Dans cet article, Pierre Marcille, agriculteur à Vert-le-Grand et de surcroît adjoint au maire de Vert-le-Grand, prend la défense des agriculteurs face à la réduction de la superficie des terres cultivables. En Essonne, nous subissons une urbanisation galopante permise par la destruction de ces espaces. Les projets du Grand Paris vont accentuer ce mouvement.

La valeur productive des terres du plateau de Vert-le-Grand est reconnue. Il faut les protéger car nous en avons et en aurons besoin… Evitons ainsi toute action irréversible. Dans ce cadre, à AGIR, nous avons la même analyse que Pierre Marcille.

A Vert-le-Grand, il y a des projets d’urbanisation http://www.wat.tv/video/vert-grand-travaux-rue-sablons-1fedr_2gc4t_.html qui vont entraîner la destruction de terres cultivables. Certaines sont déjà volontairement rendues à l’état de friche pour les mettre à la disposition des promoteurs. Si nous avions un pouvoir de décision, nous les remettrions à la disposition des agriculteurs.

Nous souhaitons que Pierre Marcille partage son inquiétude avec les membres du conseil municipal de Vert-le-Grand. N’oublions pas que le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est en cours d’élaboration dans cette commune. Pour la protection des terres agricoles, nous serons avec lui. Essayons de faire une exception par rapport à des communes environnantes qui n’hésitent pas à aliéner de grandes surfaces de terres cultivables, par exemple, pour la construction d’immenses dépôts créant très peu d’emplois et encore moins de valeur ajoutée.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents