Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


VERT-LE-GRAND CHAMPION DU MONDE ET RECORDMAN DU MENSONGE !

Publié par Le Bureau AGIR Ensemble Pour Vert-Le-Grand sur 21 Septembre 2011, 13:20pm

Catégories : #AGIR EN 2011

Premier-m-dia-information-de-Vert-le-Grand-AGIR-ensemble.jpg

AGIR votre 1er site d'informations-actualités à Vert-le-Grand-Essonne

 

LE MAIRE DE VERT LE GRAND PARLE-T-IL AU NOM DES GRANDVERTOIS ?

 

Article paru dans le journal ‘’Le Parisien ‘’ du jeudi 15 septembre 2011 (voir au verso)

 

 

QUINTARD DECHARGE VERT LE GRAND DANS VOS BOITES

                                                     Dans vos boites à lettres

 

La cinquième décharge dite du Cimetière aux Chevaux, à un rythme de 220 000 t de déchets par an, arrivera à saturation fin 2014. Aujourd’hui, la Semardel développe des opérations de séduction en vue d’obtenir l’ouverture d’une sixième décharge (lire cet article).

 

Elle jette son dévolu sur l’ancienne carrière de Mont-Mâle, aujourd’hui occupée par une autre société. Son projet concerne le stockage de 320 000 t de déchets par an, soit un accroissement de près de 50%. Cette future décharge sera située à moins de 1 km du village de Vert-le-Grand.

 

Le plus inquiétant est l’attitude du maire de Vert-le-Grand, Jean-Claude Quintard. Ce dernier déclare : « En tant qu’élu responsable, je ne m’y oppose pas ». Il apporte de l’eau au moulin de Patrice Brun, directeur commercial à la Semardel qui dit « Les centres de stockage sont depuis longtemps ici. Les habitants sont habitués à vivre avec »…

 

Où sont les promesses d’antan ?

 

N’oublions pas qu’en novembre 1992, lors d’un référendum communal, 80% des Grandvertois acceptaient la création de l’usine d’incinération. Jean-Claude Quintard déclarait les jours suivants : « d’accord pour l’usine à Vert-le-Grand mais mon exigence sera la fermeture de la décharge de Braseux lorsque que l’usine sera en fonctionnement ». Dans la foulée, le 21 janvier 1993, il faisait voter une délibération à son conseil municipal, acceptant le CITD. Cet accord est soumis au condition suivante :

 

1.      Fermeture de toutes décharges sur le territoire de notre commune, dès la mise en service de l’usine ;

 

2.      Utilisation d’une décharge ou d’une usine associée, hors du territoire de notre commune, et ce dès la mise en service du CITD.

 

En 1996, il confirme : « Le CITD c’est la fin de la décharge de Braseux ».

 

En 1997: « Fermer la décharge ; un objectif auquel votre municipalité se consacre sans relâche depuis des années et qui vient en fin d’être atteint ».

 

En 1999 : « la décharge de Braseux sera fermée au 1 juillet 2002 … ».

 

En 2002 : « Je le dis tout de suite, il n’est pas question de créer sur Vert-le-Grand une nouvelle décharge quand celle du Braseux sera fermée ! ».

 

Et après la décharge de Braseux ?

 

C’est le revirement constaté dès la mise en activité en 2004 de la décharge du Cimetière aux Chevaux. Dans son nouveau positionnement, le maire de Vert-le-Grand représente-t-il toujours l’opinion des Grandvertois au sujet des décharges ?

 

Aux Grandvertois de s’exprimer lors de la réunion de mi-mandat

 

 organisée par le Conseil Municipal, le lundi 26 septembre 2011,

 

à 19 h, salle de la Zone Artisanale.

     Historique du dossier

http://agirensemble.over-blog.com/article-le-maire-de-vert-le-grand-parle-t-il-au-nom-des-grandvertois-84374447.html     

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents