Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


LES BASSES OEUVRES DU MAIRE DE VERT-LE-GRAND

Publié par le bureau AGIR ensemble pour Vert-le-Grand sur 5 Février 2010, 19:10pm

Catégories : #AGIR EN 2010

Lu pour vous sur rose socialistela tribune socialiste Vert-Vert de janvier 2010

Les basses œuvres du maire de Vert-le-Grand

Des preuves vérifiables !

A la demande de l’Association municipale « AGIR », par lettre en date du 19 mai, Monsieur le  Préfet  de l’Essonne somme le maire de Vert-le-Grand d’installer dans sa commune, conformément à l’article L-581-13 du code de l’environnement, un panneau d’affichage pour les associations à caractère politique.

Après s’être livré à toute une série d’attaques contre son opposition, au mépris de l’esprit républicain et de la démocratie à savoir :

1)    Modification du règlement d’utilisation des salles communales, pour empêcher l’Association AGIR de se réunir gratuitement, comme c’était la coutume depuis toujours.

2)    Refus de donner une petite place à l’opposition dans le journal municipale Horizon, organe de propagande du Maire et de son équipe. Journal pourtant payé par tous les contribuables de la commune.

3)    Attaque en justice du blog AGIR, demandant sa fermeture. Le Maire de Vert-le-Grand n’aime pas que l’on critique sa politique.

4)    Aujourd’hui par haine, méchanceté, rancœur vis -à- vie de l’Association AGIR, par bassesse d’esprit et tout compte fait par abus de pouvoir, il fait poser (lettre du Préfet) le fameux panneau d’affichage contre le mur de façade de la propriété du Président d’AGIR dans un lieu isolé de la commune ou personne ne passe.

Tous les démocrates, tous les républicains, de gauche, de droite ou du centre sont révoltés par une telle attitude, d’une telle mesquinerie d’un maire qui devrait en toutes circonstances chercher l’entente cordiale entre les citoyens  d’une commune au –delà des clivages politique.

Non, Jean Claude QUINTARD ne sera jamais un rassembleur. L’équipe municipale actuelle essaie par tous les moyens de construire un mur, pour séparer les hommes et les idées.

Vivement que se lève à Vert-le-Grand une nouvelle génération de vrais démocrates, ayant à cœur de rassembler tous les Grandvertois et de retrouver la convivialité disparus depuis mars 2008.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents