Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


LE MAIRE DE VERT-LE-GRAND PRATIQUE -T-IL LE DENI DE DEMOCRATIE ?

Publié par le bureau AGIR ensemble pour Vert-le-Grand sur 12 Mars 2011, 11:40am

Catégories : #AGIR EN 2011

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau
SAVOIR POUR COMPRENDRE !
AGIR votre 1er site
 d'informations-actualités à Vert-le-Grand-Essonne

images.jpg

 

Le maire de Vert-le-Grand pratique-t-il le déni de démocratie ?

 

Mardi 8 Mars à 18h30, à la Zone d’Activité (ZA) de Vert-le-Grand, le groupe SEMARDEL présentait son projet industriel de développement aux membres du conseil municipal, de la commission urbanisme, ainsi qu’à des élus de la CCVE (commission économique et bureau).  

 

L’association Vert-le-Grand Nature Environnement (VLGNE) est représentée au sein de la commission urbanisme. Son représentant était Monsieur Denis MAZODIER, président de ladite association. Suite à la démission de ce dernier, le Conseil d’Administration de VLGNE a désigné Monsieur Stéphane HUET pour le remplacer et représenter VLGNE. 

 

Le maire de Vert-le-Grand, Jean Claude QUINTARD, a refusé l’accès à cette réunion d’information sur l’avenir de notre l'environnement à Stéphane HUET. Le maire se justifie en disant qu’il décide du choix des personnes présentes à cette réunion.

 

CONFORMEMENT AU CODE DE L’URBANISME, article L300-2  modifié par loi n° 203-590 du 2 juillet 2003 - art.42 JORF du 3juillet 2003, le maire ne peut s’opposer à la participation de VLGNE dans l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Cette réunion d’information entrait dans ce cadre.

 

De nombreux élus, des non élus et des membres d’associations étaient présents dans la salle ce soir-là. Le maire s’est-il rendu coupable d’un déni de démocratie ou bien avait-il peur de perdre la face devant le public présent ?

 

Après un fort barrage de Jean Claude QUINTARD et de Bruno NICOLAS, le binôme des  décharges depuis 20 ans a fait appel à d’autres élus municipaux pour s’opposer à l’entrée de Stéphane HUET.

 

Face à ce mur, Stéphane HUET a demandé au maire de justifier au public l’absence de l’association locale d’environnement VLGNE. Le maire a refusé, faisant preuve, comme à son habitude de peu de courage. 

 

Le maire a fait appel à la gendarmerie…

 

Le maire fait ainsi preuve d’un comportement peu démocratique et quelque peu enfantin. Ce comportement intolérable n'est-il pas la preuve d’une manipulation des élus de Vert-le-Grand, avec la complicité du Président de la CCVE, visant à la création d’une 6ème décharge à Vert-le-Grand ?

 

Le préfet sera informé de cette situation et du non respect de l’article L300-2 du code de l’urbanisme.

 

Il n’est cependant pas tolérable que les forces de l’ordre de notre République soient dérangées sans nécessité. Un déplacement pour rien… 

 

A quand une réunion publique sur la décharge ? A quand une réunion publique sur la station épuration des eaux usées ?

 

Pour mémoire : Vert-le-Grand décharge 2004

http://www.information-actualite-sport-essonne.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=11074&Itemid=83

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents