Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


Vert-le-Grand: Je n'ai pas à démissionner

Publié par le Parisien sur 7 Février 2007, 08:21am

Catégories : #agir ensemble

UN MAIRE minoritaire au sein de son propre conseil municipal... Depuis dimanche soir, c'est une situation insolite que vit Vert-le-Grand, un village de 2 200 habitants qui était appelé, après deux ans de polémiques locales, à désigner 10 de ses 19 élus municipaux lors d'élections complémentaires. Verdict : un 10/10 pour le groupe d'opposition Agir mené par Denis Mazodier, un ancien soutien du maire UMP, Jean-Claude Quintard...

Avec à la clé un pouvoir forcément partagé. Quel bilan tirez-vous de la défaite électorale de dimanche, allez-vous quitter vos fonctions ? Jean-Claude Quintard. Non, je n'ai pas à démissionner, je suis fidèle à mon engagement qui est de terminer le mandat que l'on m'a confié. Nous n'avons pas su mobiliser notre électorat, nous aurions dû battre le pavé comme les autres l'ont fait, point. J'ai le cuir assez dur, mais c'est blessant pour moi et mon équipe. Nous n'avons pas suffisamment fait savoir ce que nous avions réalisé... Est-ce possible de rester à la tête d'une ville sans majorité ? Je garde les clés de la mairie. Après, c'est sûr, on va piloter à vue ! Il faut tenir un an jusqu'aux prochaines élections. Je vais rencontrer un représentant du groupe Agir, je ne sais pas quand, mais on va bien finir par se croiser, c'est un village ici ! Ma porte, en tout cas, est ouverte, pour qu'on se mette, par exemple, d'accord sur les points à l'ordre du jour du conseil municipal. Après, si le blocage est tel que le budget n'est pas voté, eh bien... ça ne fera que la troisième fois d'affilée. Etes-vous prêt à nommer des adjoints issus de votre opposition ? Je n'en sais rien, on va voir avec eux. Je suis prêt, par exemple, à leur confier le dossier de la décharge, pourquoi pas la délégation au Siredom (NDLR : le syndicat qui gère les poubelles dans la région). Mais ce sera du donnant donnant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents