Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


Vert-le-Grand : monsieur le Maire « Moi-aussi … J’ose dire la vérité ! »

Publié par SH sur 2 Février 2007, 09:36am

Catégories : #agir ensemble

Témoignage JY Poutier

Jean-Yves POUTIERS 

39 rue des noues  91810 VERT-LE-GRAND             

 Vert-le-Grand, le 1er février 2007

01.64.56.05.81             

jy.poutiers@free.fr

 

Membre de la Commission Municipale d’Urbanisme de Vert-Le Grand                                

Ancien Vice-Président du Comité des Fêtes de Vert-Le-Grand

Membre de Vert-Le-Grand Nature Environnement.                           

Président-Fondateur du Forum Contre Les Nuisances Aériennes.  

Membre de la Commission Consultative de l‘.Environnement d’ORLY

Médaille d’argent du Conseil Général de l’Essonne                                    

Chevalier Européen des Arts & Lettres

 

 Lettre ouverte  à Monsieur JC Quintard

 

Monsieur le Maire,  

                                                         « Moi-aussi ….. J’ose dire la vérité ! »

 

En 2001, deux semaines avant les élections municipales, alors que je passais en Mairie, vous m’avez attiré dans votre bureau pour me demander de faire partie de votre comité de soutien. J’ai hésité, et puis sur votre insistance, j’ai accepté, à condition de faire partie de la Commission Municipale d’Urbanisme.

 

Père de 4 enfants, je souhaitais m’investir dans l’aménagement du VILLAGE de Vert-Le-Grand que j’habite depuis le  3 Mars 1984. Cela fait presque 23 ans.

 

Au printemps 2004, votre majorité municipale a commencé à éclater. Un tiers des élus de votre liste, l’ADIC, après 3 ans de votre gestion sans partage, au sein du Conseil Municipal, a commencé à refuser de voter sans débat, certains dossiers qui n’avaient pas été discutés en commission. A la mi-Août 2004, vous avez retiré ses délégations d’adjoint à Stéphane HUET, qui osait vous dire la vérité en face et vous tenir tête, lors des réunions du Conseil Municipal.

 

En le tenant à l’écart des dossiers et des responsabilités ( mais pas seulement lui …) vous avez ainsi trahi la confiance que les électeurs avaient en lui en l’élisant au Conseil Municipal. Mais vous avez aussi trahi la confiance que Stéphane HUET avait en vous,  car vous savez très bien que ce sont les conseillers municipaux nouvellement élus, après les élections, qui élisent le Maire, et non pas les électeurs,  lors de la première réunion du Conseil Municipal.

 

Au printemps 2005, via Internet, je suis intervenu dans un débat sur les déchets et l’urbanisme, en osant, moi-aussi, dire la vérité, que la Commission Municipale d’Urbanisme de VERT-LE-GRAND  ne s’était pas réunie une seule fois pour débattre d‘urbanisme, en 4 ans, depuis les élections de 2001.  

 

Le 9 avril 2005, un tract anonyme, me calomniant ainsi que plusieurs autres personnes, était distribué dans toutes les boîtes aux lettres de Vert-Le-Grand.

 

Les méthodes de vos  amis sur Vert-Le-Grand ne sont pas qualifiables et manquent de courage !   Le vendredi 15 avril 2005, j’ai voulu déposer plainte contre X , à la Gendarmerie de Ballancourt qui l’a refusée. Vous m’avez vous-même donné l’explication, quelques mois plus tard, dans votre bureau : vous étiez à 1 m de moi, derrière le mur où se tenait le Gendarme qui n’a pas voulu prendre cette plainte en la traitant de «  querelle de voisinage ! » .

 

Depuis 2004, la situation s’est beaucoup détériorée au sein de votre Conseil Municipal. Vous avez récolté ce que vous avez semé :

 

Autocratie, abus de pouvoir, manipulations, non-assistance, ignorance, incompétence, mensonges, double-langage, dissimulations 

 

Les ex-élus de l’ADIC, « l’Association Des Intérêts des Copains »  comme on l’appelle dans votre dos, au village, ont préféré la compagnie de l’opposition constituée de Grandvertoises et de Grandvertois qui savent ce que sont : l’honneur, le sens des responsabilités, le partage, la transparence, la démocratie.

 

Ils ont eu le courage de démissionner  pour alerter la population sur ce qui se trame, discrètement, à la Mairie de Vert-Le-Grand !  

 

Je suis un simple citoyen, et sachez que je n’ai pas peur de vous, et de ceux, proches de vous, qui rédigent et distribuent des tracts anonymes.

 

Je pense que nous serons de plus en plus nombreux à oser dire la vérité sur vos méthodes à la tête de la Municipalité et rendre la Mairie aux Grandvertois !

 

Je fais acte de résistance citoyenne contre vous qui m’avez aussi trahi plusieurs fois : ( Mais combien  d’autres grandvertois ont aussi été trahis ? )

 

-de 2001 à avril 2005, en ne réunissant pas la Commission Municipale d’Urbanisme ( réunie 2 fois en 2001 pour approuver sa composition  et 2 fois en 2005 pour n’ouvrir aucun dossier, suite à la vérité publiée sur Internet !) Mais je sais que la vérité vous dérange ! Je vous ai réclamé, par écrit, les compte-rendus de ces 2 réunions. J’attends toujours … ! De plus, je viens d’apprendre qu’elle s’est réunie 2 fois en 2006 et je n’ai pas été invité !

 

- le vendredi 4 Juillet 2003, la veille du mariage de ma fille, lorsque Mr Combette m’a fait 4 énormes mensonges, pour empêcher 15 personnes de décorer la salle Henri Boissière, contrairement à la promesse qui avait été faite à ma fille, lors de la réservation de la salle à la Mairie. Il nous a même évacués avec la police municipale! Je suis venu deux fois en Mairie, pour vous demander d’intervenir et vous n’avez rien fait ! Nous avons décoré la salle pendant la soirée et la nuit et ma fille n’a dormi que 2 heures avant d’aller se marier ! Merci … Monsieur le Maire ! … Quelle image vous avez … auprès des jeunes de votre village !

 

- pendant toute l’année 2006, pendant l’aménagement de la Mare du Guichet, juste en face de chez moi.. A l’accueil et au service d’Urbanisme en Mairie, il m’a été répondu qu’il n’existait aucun dossier consultable en Mairie. Vous avez laissé massacrer à la tronçonneuse des arbres presque bi-centenaires inventoriés et protégés par le Ministère de l’Environnement, sur un site classé TB (terrain boisé protégé) en 1983. J’ai ramassé 2 cadavres d’écureuils. On a finit par me dire, à cause de mon insistance que Mr Eric Daguin, Conseiller suivait le dossier mais était parti 15 jours en vacances et ne reviendrait que vendredi 2 février pour les élections. Sa famille à Brazeux me l’a confirmé. Vous n’avez pas organisé de réunion publique, pour ces élections de 2007, de peur qu’on vous interroge !

 

- depuis des années, vous m’avez  toujours dit, et vous le répétez  à tout le monde, que vous vouliez que Vert-Le-Grand reste un village. Mais alors pourquoi, depuis 17 ans que vous êtes Maire, vous avez tout fait, pour transformer notre « VILLAGE » en « VILLE »  ? Faut-il vous rappeler les chiffres ?

 

Si véritablement VERT-LE GRAND était encore un VILLAGE , vous auriez tout fait pour qu’il n’y ait pas aux 4 entrées de notre VILLAGE des panneaux où chaque habitant peut lire :    VILLE de Vert-Le-Grand ,      VILLE jumelée avec ….,      VILLE fleurie … ,          plan de la VILLE de Vert-Le-Grand !

 

Tous les Grandvertoises et les Grandvertois peuvent aller le vérifier ! Vous pratiquez le double-langage !

 

Vous nous avez menti, manipulés, trahis, et je n’ai pas peur de vous le dire par écrit, en signant de mon nom, avec mon adresse, mon numéro de téléphone et mon adresse e-mail  ! Car dans la vie … il faut avoir le courage de dire la vérité et de la publier …  comme l’ont fait Émile Zola ou Voltaire en leur temps !

 

Je n’ai plus confiance en vous, et de très nombreux Grandvertoises et Grandvertois, qui votaient ADIC en 2001, ne voteront pas ADIC dimanche 4 Février.

 

J’espère que Dimanche prochain 4 février, les 10 candidats de la liste «  AGIR ensemble pour Vert-Le-Grand » seront élus

 

Pour mettre un terme à vos méthodes indignes et rétablir la transparence et la démocratie dans «  NOTRE VILLAGE » 

 

Copie de cette lettre ouverte, non anonyme, est adressée, ce jour, au 8 autres élus et aux 20 candidats de VLG.                      Jean-Yves POUTIERS                        

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents