Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


Vert-le-Grand: Correspondance Stéphane Huet

Publié par SH sur 5 Janvier 2007, 22:17pm

Catégories : #Courrier élus agir divers

Madame, monsieur,

Chères amies, Chers amis,

Fidèle à ses habitudes, notre maire durant cette période estivale, aura agi de façon sournoise à l’insu de tous dans des choix qui ne sont que les siens, encore une fois au détriment de l’esprit de groupe, bafouant l’esprit républicain.

Cette suspension de mes délégations, n’a que pour seul but de me punir de mes nombreuses prises de position à l’encontre du maire Jean Claude Quintard. 

 

Cette mesure n ‘affaiblie en rien ma détermination et ne fragilise absolument pas ma position au sein du groupe du conseil municipal.

Depuis le 29 mai 2001 en tant que Maire Adjoint, mon seul engagement est le respect d’une conduite de politique de groupe, et à diverses reprises, j’ai rappelé au maire Jean Claude Quintard que la gestion d’une commune n’était en rien, l’affaire d’un homme et  surtout pas la gestion d’intérêts personnels.

 

Cette politique d’un autre temps, voulu par le maire Jean Claude Quintard, et soutenue par son 1er adjoint Bruno Nicolas, faite de menaces constantes et diverses envers les membres de L’ADIC (qui ont des positions divergentes de celles du maire), est pour moi devenue au fil du temps insupportable, et très loin d’une politique républicaine.

 

Cette suspension des délégations « d’opérette » n’est pour moi que la réponse d’un homme blessé qui s’isole de plus en plus en  trompant  les hommes et les femmes qui l’ont soutenu et réélu durant la campagne électorale.

Le mois de juin aura été la révélation que la politique de Vert le Grand ne se fait pas autour de la table du conseil, mais ailleurs, où les intérêts de certains sont plus importants à défendre, que ceux de l’avenir notre village. Mon rôle ne fut pas simplement d’alerter, mais d’agir, et surtout de ne pas me plier à la volonté du maire Jean Claude Quintard, mais à l’intérêt des Grand Vertois. 

Mon combat sera de conserver et valoriser les nombreux  atouts de Vert le Grand, je ne reconnais plus au  maire Jean Claude Quintard la fiabilité à conduire notre village jusqu’aux prochaines élections de 2007. En effet, comment continuer à apporter la moindre crédibilité à cette politique de mépris et de mensonges, envers le conseil municipal et les administrés.

Mon rôle sera de reconstruire avec les bonnes volontés un modèle de politique transparente et républicaine, mais aussi continuer à écouter les élus et surtout vous, les habitants, pour vous proposer des solutions plus près de vos besoins.

Certainement qu’une recomposition du conseil municipal s’impose, j’aurai le plaisir dans débattre avec vous.

Espérant avoir le plaisir de vous rencontrer très prochainement pour mener à bien ce nouveau projet, car c’est aujourd’hui que nous devons nous rassembler pour changer et pour que Vert le Grand reste à l’image de mon enfance, un  village à taille humaine.

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, Chères amies, Chers amis, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

Stéphane HUET

Vert le Grand, le 16 août 2004

 

PJ : Copie de la suspension des délégations

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents