Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


MICHAEL JACKSON VOULAIT PLUS QU'ETRE UNE SUPERSTAR

Publié par Stéphane Huet sur 26 Juin 2009, 06:31am

Catégories : #AGIR Vigilance Citoyenne

Jackson et Presley: destins croisés


Michael Jackson voulait plus qu'être une simple superstar. Comme les "Beatles", il voulait être le plus grand, un roi sans conteste. Il voulait renverser le roi d'alors, Elvis Presley.

A la fin de son règne, Michael en est arrivé à ressembler à Elvis dans ce qu'ils avaient de meilleur et de pire: un talent insolent et suprême mais aussi des démons autodestructeurs. Et comme Elvis, Michael est mort trop jeune.

"C'est vraiment bizarre. Il a même épousé la fille d'Elvis", note le critique musical Greil Marcus, auteur de "Mystery Train", un pavé biographique sur le "King" de Memphis.

Elvis Presley est mort d'une overdose de médicaments en 1977 à l'âge de 42 ans. Michael Jackson est mort jeudi à l'âge de 50 ans d'un arrêt cardiaque au centre hospitalier de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Alors qu'une gloire sans fin semblait gonfler le corps d'Elvis, celle de Michael ne lui laissait que la peau sur les os.

Comme Elvis, Jackson était beau et révolutionnaire, brisant sans faire de politique les barrières et les murs entre noirs et blancs. Comme Elvis, il avait les succès, le style, l'ego et le talent.

Il était le "roi de la pop" et il avait smplement besoin de remplir sa vie: il a épousé Lisa-Mary, la fille de Presley. Il a acheté les droits de certaines des chansons du "King". Elvis possédait "Graceland", symbole d'une délivrance après laquelle courait le chanteur jusqu'à la fin de sa vie.

Michael Jackson s'est offert "Neverland", un domaine féérique pour un homme-enfant dont la fortune a permis de vivre dans un monde qui n'appartenait qu'à lui.

Michael courait-il après Elvis? Oui et non. Dans "Moon Walk", publié en 1998, Michael Jackson insiste sur le fait qu'Elvis n'a eu aucune place dans son éducation musicale et il ne cache pas son mécontentement en apprenant qu'une chanson qu'il avait enregistrée avec ses frères, "Heartbreak Hotel", portait le même titre que le premier succès d'Elvis aux Etats-Unis.

"Je jure que cette expression est sortie de ma cervelle et je ne pensais à aucune autre chanson quand je l'ai écrite", soulignait Jackson dans ses mémoires. "Pour important qu'il ait été pour la musique, qu'elle soit blanche ou noire, il (Elvis) n'a eu aucune influence sur moi. J'imagine qu'il était arrivé trop tôt pour moi"AP. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents