Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


CCVE,Vert-le-Grand: 11 novembre 2008 suite

Publié par Stéphane Huet sur 25 Novembre 2008, 07:24am

Catégories : #agir ensemble

    

Le zélé porte parole du maire,William Fournier, s'est permis de critiquer l'hommage d'AGIR aux Anciens Combattants et d'attaquer personnellement un de ses membres.

Ci-dessous la réponse de monsieur Jean Claude Louail.

 

  11 novembre 2008

 


A monsieur William FOURNIER, président de L’ADIC.

 

Réponse de la personne qui a déposé le 11/11/08  un bouquet au pied du monument aux morts de Vert Le Grand au nom (et en compagnie de son président) du groupe AGIR, à savoir Jean Claude LOUAIL, né à Vert Le Grand en 1948 , y demeurant, retraité.

 

              Monsieur, je tiens à vous remercier  pour vos conseils  protocolaires relatifs à mon comportement  ce dernier 11 novembre. Vous êtes  très observateur, bien  plus que moi, car, présent depuis presque toujours à Vert Le Grand pour honorer mes anciens, je reconnais que je ne vous y avais pas remarqué les années précédentes.

 

              J’ai été conduit à mon premier 11 novembre, par mon grand-père Damien SOGERE, ancien  combattant  Croix  de guerre  14-18  ( Il confectionnait  de  petits bouquets pour ses camarades   tombés au  Chemin des Dames, lui, n’y avait  été que blessé).A l’époque, je  ne portais pas de couvre-chef. Non, cela n’est arrivé que plus tard, au décès de mon père Maurice LOUAIL,  ancien  de la 2èDB, médaillé  militaire, médaillé  de  guerre  39-45  avec  palmes, titulaire  de l’ Uny citation (une décoration américaine, mais vous le saviez, bien sûr) .Figurez vous ,monsieur, que ce chapeau lui appartenait et qu’il le portait à chaque commémoration : 8 mai et 11 novembre et qu’à sa mort , j’ai fait le vœux de l’honorer en portant, à ces occasions,

le dit objet litigieux.

 

               Il est  donc évident  qu’avec  de  tels ascendants, je sois habité  par la volonté de manquer de respect aux anciens combattants.

              

               Pour ma part, ancien du service des voyages officiels de la République Française, il me  semble bien que chaque fois que le  respect l’exigeait, je me suis  découvert  pendant  la dernière cérémonie (Un certain nombre d’anciens du village,  présents,  sont en mesure de le confirmer).

 

               Enfin, et  malgré tout, vos propos  m’ont rassuré car, c’est sûr,  vous êtes un ardent défenseur du respect dû à notre monument  aux morts et je ne doute donc pas un seul instant que, lorsque d’aucuns vont décider de le déplacer au profit de ces chères voitures, vous serez des nôtres pour les en empêcher.

 

 

                                                      Jean Claude Louail

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents