Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


11 novembre 1918: La Marseillaise dans le lointain

Publié par Stéphane Huet sur 11 Novembre 2008, 05:20am

Catégories : #agir ensemble




Officier d’infanterie, Menditte relate ainsi les événements du 11 novembre 1918 dans son carnet de campagne :

Vers 6 h 30 circule le bruit de l’armistice. A 8 h 30, l’avis est officiel. Pendant ce temps, on continue à tirer sur le front du régiment et les obus allemands tombent sur Dom-le-Mesnil. Je fais passer la bonne nouvelle au régiment et on attend !

10 h 45 : les obus tombent encore sur le village.

10 h 57 : la mitrailleuse tire encore.

11 heures : un de mes clairons sonne : “Cessez le feu !” “Levez-vous !’’puis ‘’Au drapeau !’’ Les autres clairons répètent. La Marseillaise montedans le lointain. Des cris de joie, et les cris plus éloignés des Boches qui sortent de leurs trous et veulent fraterniser. Quelle joie et
quelle émotion ! Ici tout est en remue-ménage. On sort de l’église tous les lits boches qui s’y trouvent. Le P. Guitton dit la messe et monte en chaire(…). La cérémonie continue, on chante le Te Deum et, ma foi, après cela, on déjeune, avec quel appétit !

D’après Le vagabond de la Grande Guerre, Souvenirs de la guerre 1914-1918 de Charles de Berterèche de Menditte, officier d’infanterie,d’Alain Fauveau, Geste éditions, 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents