Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau

Le courage de dire, la volonté AGIR Défendre les intérêts des habitants de Vert-le-Grand et promouvoir la démocratie participative dans la commune. Ouverte à toute personne résidant à Vert-le-Grand ou pouvant y justifier d'une attache, sans distinction de sexe, de race, de religion, de philosophie ou d'appartenance politique.


CCVE,Vert-le-Grand: le courrier du Maire, personne n'est dupe!!!

Publié par Stéphane Huet sur 30 Octobre 2008, 21:41pm

Catégories : #TRAITEMENT DES DECHETS

Actions Grandvertoises Initiatives et Renouveau
LETTRE OUVERTE
 

20 ans de mandat de Jean-Claude Quintard :

Vert-le-Grand, la poubelle de l'Essonne

 

Doit-on juger de la qualité d'un maire aux tonnages d'ordures ménagères qu'il accepte sur sa commune ?

 

A en croire les élus de l'ADIC favorables à l'empilement des déchets et à la destruction de notre paysage : La réponse est oui.

Depuis maintenant près de 20 ans de mandat de maire, JC Quintard refuse de défendre
concrètement notre environnement. Il ne cesse de se plaindre que la voix de la commune n'est jamais entendue.

 

Or, pour la 1ère fois, il avait trouvé le courage d'attaquer un arrêté préfectoral et s’était fait élire comme un grand défenseur de l'environnement! Et au moment où les tribunaux lui donnent raison après son élection, il baisse sa culotte!

 

Comment après cela être pris au sérieux par la puissance publique? Et par nos voisins et amis?

 

Ainsi, notre petit village détient un record peu enviable qu'il risque de détenir longtemps : être celui de l'Essonne qui a entassé, entasse encore et entassera toujours  le plus grand nombre de déchets au m².

Cela fait 20 ans que JC Quintard pratique le mensonge vis-à-vis des Grandvertois : non à la décharge en public et oui dans les faits, après des négociations secrètes.

Le double langage quintardesque frappe donc de nouveau : après avoir accepté définitivement la décharge du Cimetière aux Chevaux, pour une misère : 220 000 euros, la moitié de celle que touche son ami le propriétaire du terrain (440 000 euros/an).

 

C'est peu cher payé pour nous préparer à l'ouverture d'une future méga-décharge sur le Canton de Mont-Male : 7 millions de tonnes de déchets potentiels (350 000 t/an pendant 20 ans) en 2014.

 

A qui profitera ce nouveau crime contre notre environnement? 

Aux propriétaires du terrain? En tout cas pas à la commune!!! 

Le bureau AGIR 2008

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents